Recel d’oeuvres de Pablo Picasso : Olivier de Baecque défend Maya Picasso et obtient une nouvelle condamnation des époux Le Guennec

Au terme d’une saga judiciaire, la cour d’appel de Lyon a confirmé, le 19 novembre 2019, la condamnation des époux Le Guennec pour recel d’oeuvres de Pablo Picasso. Maître Olivier de Baecque, associé du cabinet DE BAECQUE FAURE BELLEC et conseil de Maya Widmaier-Picasso, interrogé par le Journal des Arts, se félicite de cette nouvelle décision. Les 271 dessins vont être restitués aux ayants droit de Pablo Picasso. C’est une chance, pour tous les amateurs d’art, de pouvoir accéder un jour à ce trésor inestimable du peintre. C’est le résultat d’un travail d’équipe mené par le cabinet avec Maîtres Anne-Jessica Fauré (associée) et Pauline de Drée (collaboratrice).

Olivier de Baecque est un des rares avocats doté d’une double compétence en droit et en histoire de l’art. A cela s’ajoute une parfaite connaissance des pratiques notamment en matière de successions d’artistes, authentifications des oeuvres d’art et contentieux du marché de l’art. Il est d’ailleurs reconnu comme l’un des meilleurs avocats en droit de l’art par le Journal des Arts , le www.legal500.fr ou le classement Best Lawyers.

contact : odebaecque@debaecque-avocats.com

 

Anne-Jessica Fauré est reconnue pour sa pratique du contentieux commercial et pénal des affaires par le www.legal500.fr

contact : ajfaure@debaecque-avocats.com

 

Retrouvez les articles relatifs à cette décision :

Journal des Arts, 20 novembre 2019

The Art Newspaper daily, 20 novembre 2019

Notre précédent article 

 

Étiquettes : ,